L'étreinte de Némésis

L treinte de N m sis Rome avant J C Un ma tre a t sauvagement assassin Deux de ses esclaves sont en fuite Sont ils all s rejoindre Spartacus qui vient de soulever les esclaves Trop simple selon Gordien l enqu teur

  • Title: L'étreinte de Némésis
  • Author: Steven Saylor
  • ISBN: 2264027118
  • Page: 354
  • Format: poche
  • Rome, 72 avant J C Un ma tre a t sauvagement assassin Deux de ses esclaves sont en fuite Sont ils all s rejoindre Spartacus, qui vient de soulever les esclaves Trop simple, selon Gordien, l enqu teur teigneux qui hante la Rome antique, depuis ses bas fonds jusqu aux villas patriciennes des hauteurs de la cit imp riale Pour r soudre cette nouvelle affaire, il lui faudra toute son astuce et l aide de son fils adoptif, Eco Pour faire triompher Th mis, Gordien ira jusqu s approcher d une porte de l Had s, le monde des Morts Et c est ce prix qu il deviendra le bras de N m sis, la d esse du Ch timent.

    • [PDF] Download ↠ L'étreinte de Némésis | by ☆ Steven Saylor
      354 Steven Saylor
    • thumbnail Title: [PDF] Download ↠ L'étreinte de Némésis | by ☆ Steven Saylor
      Posted by:Steven Saylor
      Published :2019-02-16T12:58:34+00:00


    About “Steven Saylor

    • Steven Saylor

      Steven Saylor Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the L'étreinte de Némésis book, this is one of the most wanted Steven Saylor author readers around the world.



    506 thoughts on “L'étreinte de Némésis

    • L'auteur à su rendre l'atmosphère et le milieu social de la Rome antique. L'intrigue est intéressante mais je n'ai pas mis 5 étoiles car l'auteur à cédè à la facilité en plaçant ses héros dans des situations de risque invraisemblable qui n'ajoute rien à l'intrigue mais cela reste un excellent divertissement.


    • ce roman est plus qu'un polar :a travers un scénario nous vivons en baie de Naples a contempler le Vésuve et sentir les zolfatare mais grâce à l’érudition de l'auteur sur les us et coutumes et l'histoire nous revisitons l'histoire Romaine .


    • c'est un achat pour compléter la série policière et historique de Steven Saylor sur César et Pompée à un prix attractif


    • Je monte une collection de Steven Saylor sur l'univers romain et les enquêtes de l'époque. Très bien: produit d'occasion en très bon état.


    • Mais il faut bien reconnaître que Steven Saylor est bien meilleur écrivain et surtout bien meilleur historien que Max Gallo (Les romain. Spartacus)Chaque auteur donne un destin différent de diverses figures historiques.Il faut bien que la plume exulte


    • Steven Saylor écrit de bons polars situés aux temps de la Rome antique, un grand travail de recherche et un bon sens de l'humour rendent la lecture de ses romans très agréable. On se divertit, on réfléchit aussi. Saylor ficèle bien ses intrigues, et « L'étreinte de Némésis » n'est pas une exception. Cette fois, le corps mutilé d'un parent de Marcus Crassus est découvert dans le jardin de sa villa, avec, devant, le mot « SPART » griffonné. Deux esclaves ont disparu. Ont-ils tué [...]


    • Cet épisode dépeint le détective Gordien sous le jour d'un citoyen osant tenir tête aux puissants et riches de son époque, en l'occurrence Marcus Crassus qui est aussi son employeur pour l'occasion. En citoyen romain fin et sybillin, Gordien n'ignore rien des enjeux politiques qui entourent son enquête, mais se refusera jusqu'à l'héroïsme à se laisser aller à la flagornerie et à la complaisance.Steven Saylor, nous livre ici une réflexion sur un classique des vicissitudes du pouvoir, [...]


    • je viens de finir ce roman et encore une fois si je le trouve plutôt intéressant, par contre je trouve que steven saylor ne se soucie guére de "l'anthentique" en effet lors de l'enterrement de lucius sa veuve et la plupart des invités sont vétus de noir,or a cette époque les romains ne maitrisait pas encore le noir surtout pour les tissus alors les couleurs du deuil étaient ou carrément blanc ou pourpre comme dans beaucoup de civilisations ou alors les veuves portaient du gris le bleu é [...]


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *